Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

360kmh.com

à la vitesse de l'imagination

Actualités «  

Blogue du site

le 31 janvier 2008

François Huot donne une conférence sur le logiciel libre

Grands communicateurs En décembre dernier, notre ami François Huot était invité à donner une conférence à Téluq, la télé université de l'UQAM, dans le cadre des soirées des Grands communicateurs.

Si, comme moi, vous avez manqué sa conférence, vous pouvez tout de même l'écouter sur le Web. Après la présentation d'usage, François s'anime avec toute la passion qu'on lui connaît, pour nous présenter les enjeux du logiciel libre. C'est une conférence d'introduction et de vulgarisation, émaillée d'illustrations des percées du logiciel libre en toutes sortes de domaines.

La conférence de François Huot dure une heure et est suivie d'une période de questions, pour une vidéoconférence d'une durée totale de 86 minutes.

Permalink · Référencer cette page



le 15 janvier 2008

LinkedIn bientôt en français ?

Logo LinkedIn Le quotidien montréalais La Presse présentait LinkedIn en première page de son cahier Carrières et emplois, en fin de semaine, et interviewait mon collègue Robert Gervais de Pre2Post (maintenant ZeroFail) pour l'occasion.

LinkedIn n'existe que depuis 5 ans mais ce réseau de relations d'affaires compte maintenant plus de 17 millions de membres, paraît-il, et sa croissance de la dernière année serait encore plus spectaculaire que celle de Facebook. Ça devrait aller en accélérant encore, car Plaxo (un autre outil formidable pour la gestion des contacts), intègre maintenant l'accès à LinkedIn.

Voilà déjà 2 ans que je suis connecté par LinkedIn avec quelques collègues que j'estime énormément, mais j'avoue que l'utilité du réseau m'apparaît encore limitée. La connexion m'a permis quelques bref échanges intéressants avec des personnes que je côtoie peu souvent et j'y ai même retrouvé un cousin dont j'avais perdu les coordonnées, mais ça s'arrête là. Aux États-Unis, cependant, le réseau est de plus en plus utilisé, notamment pour le recrutement de cadres et professionnels.

Je dois dire qu'il y a encore peu de francophones dans le réseau, car LinkedIn n'est disponible qu'en anglais jusqu'à maintenant. Les Français ont un réseau du genre, Viadeo, mais le Québec, comme souvent, se retrouve mal servi. Cependant, j'ai lu sur la Toile que LinkedIn pourrait être localisé en français sous peu. Et l'article de La Presse devrait amener davantage de belle compagnie. À suivre...

Permalink · 1 commentaire · Référencer cette page

le 24 janvier 2008

Bloguer avec Flock et Windows Live Writer

Flock.jpgBernard Paques, de Yacs, m'a souligné cette semaine que Flock avait sorti une nouvelle version de son navigateur, qui offre un outil permettant de publier facilement un blogue. Je suis donc en train de comparer Windows Live Writer, que j'utilise régulièrement, et l'éditeur de blogues de Flock, et voici mes premières impressions.

Les deux logiciels ont plusieurs fonctionnalités en commun :

  • possibilité de publier sur un blogue personnel (avec l'API appropriée, notamment Movable Type, utilisée par Yacs)
  • possibilité de configurer plusieurs blogues
  • affichage des billets en mode éditeur, source et aperçu
  • interface WYSIWYG de base (mise en caractères gras, listes à puces, etc.)
  • sauvegarde de brouillons sur l'ordinateur local
  • choix des catégories de publication parmi celles existantes sur le blogue
  • ajout de mots-clés ou tags
  • possibilité de republier un billet

Je remarque tout de suite que WLW a plus de fonctionnalités :

  • API plus nombreuses pour lier à un blog personnel
  • l'affichage en utilisant le style du blogue
  • le formatage avancé des images (vraiment très fort)
  • la gestion avancée des hyperliens
  • la possibilité d'insérer des tableaux, ou même une carte
  • la possibilité de fractionner un billet
  • la possibilité de publier un brouillon sur le blogue
  • la possibilité de choisir la date de publication
  • l'option d'activer ou de désactiver les commentaires
  • même la gestion des commandes Ping et des rétroliens

Cependant, l'éditeur de Flock a l'avantage d'être intégré au navigateur et son Presse-papiers Web facilite la rédaction de billets à partir de sources Web. Autre innovation par rapport à WLW : il permet de remplacer n'importe quel billet précédemment publié

Permalink · Référencer cette page

le 27 janvier 2008

Ma boîte à outils graphiques

À l'invitation de Côté Patrick, j'ouvre mon coffre à outils virtuels pour vous présenter ce que j'utilise régulièrement pour créer,modifier, traiter et gérer les images et les photos.

another_folder_icon_01L'organisation des images

Pour classer, visionner et retrouver l'impressionnante quantité de photos et d'images qu'on accumule trop facilement, j'en suis encore à évaluer les options :

  • Photoshop Éléments : c'est ce logiciel d'Adobe que j'utilise sur mon portable équipé de Windows XP, car il permet d'étiqueter les photos et de créer une hiérarchie d'étiquette; cependant, je n'aime guère les logiciels d'Adobe et il existe des alternatives gratuites
  • Picasa : ce logiciel gratuit de Google aurait ma préférence s'il permettait de hiérarchiser les étiquettes
  • Galerie de photos Windows : ce logiciel inclus avec Vista me comble parfaitement sur mon ordinateur de bureau, car il importe même les étiquettes créées avec PhotoShop ; cependant, il est intégré au système d'exploitation Vista (il existe aussi une version Windows Live, que je n'ai pas testée, mais ce n'est pas non plus une application vraiment autonome)
  • IDimager Lite : la version gratuite de la solution dite "de gestion des actifs numériques" de IDimager, dont j'ai parlé récemment sur ce blogue, mais que je n'ai pas encore eu l'occasion de tester

gnome-graphicsL'édition des images

À moins d'avoir à sortir les gros canons, comme Photoshop ou Illustrator, j'utilise habituellement deux logiciels gratuits pour modifier et traiter les images :

  • PhotoFiltre : la version 6 en français de cet excellent logiciel est offerte gratuitement par son créateur, Antonio Da Cruz, pour usage privé; la version 9, commerciale, offre des calques pour la modique somme de 29 €
  • Gimp : le fameux logiciel Open Source est aussi complexe que PhotoShop mais c'est le seul logiciel gratuit que je connaisse qui ouvre les fichiers PSD

Pour les travaux plus simples d'édition, j'utilise aussi SnagIt (ci-dessous) et dans certaines occasions, j'aurai recours à d'autres applications parmi Les meilleurs logiciels de graphisme.

lcdLa capture d'écrans

J'effectue quotidiennement des saisies d'écran, aussi me suis-je doté du meilleur outil de la catégorie :

  • SnagIt : ce logiciel de TechSmith est sans conteste le leader en ce domaine et vaut amplement chaque cent des 40 $ qu'il coûte ; c'est un outil extrêmement polyvalent et un des meilleurs achats logiciels que j'aie jamais faits
  • HoverSnap : cet utilitaire très simple et gratuit, sans installation, m'a rendu de bons services à l'occasion

gnome-mime-image-x-gifLe redimensionnement d'images

Bien que tous les logiciels précédents puissent redimensionner une image, voici trois logiciels qui font un bien meilleur travail, spécialement lorsque vous devez traiter tout un lot d'images :

  • Photo Resizer : en fait, j'utilise personnellement Image Viewer, un logiciel  plus complet et complexe du même éditeur, Fastone, qui inclut également Resizer
  • Easy Thumbnails : un autre logiciel gratuit qui, malgré son nom, c'est beaucoup plus que des vignettes
  • BD Sizer : cet autre logiciel de IDimager (mentionnée ci-dessus) est le meilleur choix pour redimensionner les photos, mais il ne gère cependant pas les PNG; vous pouvez même le mettre sur une clé USB, car il ne nécessite aucune installation

image Le choix des couleurs

Pour clore la sélection, voici quelques utilitaires épatants et gratuits dont je ne me passerais plus (pipettes, règles et nuanciers) :

  • ColoPix : une pipette très simple, que j'affectionne particulièrement depuis plusieurs années, par ColorSchemer, l'éditeur d'un des meilleurs nuanciers que je connaisse
  • Meazure : pour évaluer des positions, des distances, des surfaces, des angles, des rayons, bref tout ce qui apparaît à votre écran
  • Average Color Seeker : ce nuancier de IDimager (encore) offre de rares fonctionnalités pour un logiciel gratuit : il calcule même la couleur moyenne d'une image
  • ColorPic : un petit outil à tout faire, qui est doté d'une interface un peu rebutante parce qu'on y a mis tant de fonctionnalités dans si peu d'espace

Permalink · Référencer cette page

le 20 février 2007

Découvrez Snap Preview Anywhere

Un gadget pour prévisualiser les hyperliens
La prévisualisation des pages référencées par les hyperliens est un nouveau gadget qui semble faire fureur ces temps-ci sur le web. Le principe est simple : en survolant le lien, une petite fenêtre apparaît pour donner un aperçu de la page où mène le lien.

Il existe depuis un bout de temps des logiciels ou plugiciels qui s'installent du côté client, c'est-à-dire sur l'ordi de l'internaute, comme Girafa, et d'autres qui s'installent sur les portails web, comme Thumbshots.

La nouvelle coqueluche semble être Snap Preview Anywhere, un logiciel lancé en novembre dernier, qui fait une percée remarquée sur les blogues et les sites communautaires, car il est :
  • gratuit et sans publicité
  • extrêmement simple à installer et configurer
  • supporté par WordPress


Je l'ai testé sur 360kmh.com et vous pouvez en avoir la démonstration en survolant pendant un instant les liens de cet article.

Les "yacsiens" seront donc heureux de savoir que SPA fonctionne avec leur CMS de prédilection. Et tous ceux qui veulent en savoir un peu plus peuvent consulter ma note sur Snap Preview Anywhere.


Permalink · 3 commentaires · Référencer cette page

le 22 janvier 2008

Effacer une entrée erronée dans un formulaire web

Effacer nom d'usager

Ça fait plusieurs semaines que je vivais avec un truc agaçant, parce que je ne savais pas comment m'en débarrasser. C'était pourtant si simple :  je partage le truc avec vous.

Quand vous entrez une donnée dans un formulaire Web, vous pouvez indiquer à votre navigateur de l'enregistrer. Par la suite, quand le même formulaire est présenté de nouveau, le navigateur suggère automatiquement les données enregistrées (comme sur l'image ci-contre).

Si vous avez fait une erreur en complétant le formulaire pour la première fois, elle est enregistrée comme le reste. Vous pouvez toujours effacer l'historique du navigateur, mais vous perdrez alors toutes les informations enregistrées, pour tous les formulaires.

Comment faire pour effacer seulement l'entrée erronée ? C'est tout simple : survolez l'entrée avec la souris sans cliquer, ou sélectionnez-la avec les flèches, puis appuyez sur la touche SUPPRIMER. Voilà !

Permalink · Référencer cette page

Direct Access est gratuit aujourd'hui

GOTDDirect Access est un outil de productivité formidable si vous passez de nombreuses heures à l'ordi. Il vous permet d'attribuer des abréviations à des opérations que vous effectuez couramment, puis d'utiliser simplement les abréviations pour lancer ces opérations d'une seule touche.

Par exemple, j'ai attribué l'abréviation add à mon adresse postale. En tapant add suivi de SHIFT, dans n'importe quelle application, j'insère automatiquement les quatre lignes de mon adresse, parfaitement formatées. C'est épatant pour compléter tous ces formulaires Web : fini de répéter ad nauseam la même adresse courriel.

Direct Access peut faire beaucoup plus que cela : lancer des applications, ouvrir des sites Web, écrire des courriels avec les variables que vous lui indiquez. J'expérimente un peu, je compare avec ActiveWords et les autres logiciels de cette catégorie, puis je vous en reparle.

Sachez que Direct Access est disponible aujourd'hui, gratuitement, jusqu'à minuit (CST - heure normale du centre - UTC-5h) sur le site de Giveaway of the Day.

Si vous ne connaissez pas encore le site Giveaway of the Day, c'est le temps de l'ajouter à vos signets. Chaque jour, ce site offre un nouveau logiciel, totalement gratuit . Et pas seulement une version de démonstration ou une édition aux fonctionnalités limitées : non, non, la version officielle de l'éditeur du logiciel. Seule condition : vous devez la télécharger et l'activer la journée même.

Permalink · Référencer cette page

le 19 janvier 2008

Gestion de projet pour tous avec Wrike

Wrike J'ai passé l'après-midi à chercher pour un client un logiciel de gestion de projet simple d'utilisation et peu coûteux. Après avoir évalué et testé plusieurs trucs pas vraiment satisfaisants (mais je vous raconterai ça ailleurs), j'ai été véritablement renversé par la découverte de Wrike.

Wrike est une application web de gestion de projet qui pourrait bien révolutionner la catégorie de ces logiciels, un killer app, comme on dit. On crée des tâches pour le projet aussi facilement qu'on écrit un courriel. Mieux : on peut vraiment les créer par e-mail !

On organise ensuite les tâches dans des dossiers, qui peuvent être des phases ou étapes du projet (comme planification ou lancement), mais aussi des "points de vue" sur ce projet, ou toute autre catégorie que vous imaginez (comme risques à surveiller, par exemple). Et on peut inclure un élément dans un autre, ou dans plusieurs autres.

On peut collaborer dans les projets en partageant certains de ces dossiers avec d'autres personnes à qui on donne accès, et tous ceux qui collaborent peuvent être automatiquement avisés par courriel de tout changement (création d'une nouvelle tâche, assignation à quelqu'un, changement d'échéance, etc.). On peut même gérer plusieurs projets dans un même compte et en partager seulement certains aspects avec certaines personnes.

Un simple clic permet d'afficher les tâches sous forme de diagramme de Gantt, et il est extrêmement facile de filtrer les tâches pour n'afficher que celles qu'on désire (tâches échues, ou créées par Untel, par exemple). On peut ajuster la durée de la tâche directement dans le diagramme. En fait, ce qui était le plus frappant avec Wrike, après ces heures passées à déchiffrer le fonctionnement des autres logiciels de gestion de projet, c'est l'interface intuitive, efficace et rapide de cette solution web.

La contrepartie de cette simplicité, c'est une certaine légereté des fonctionnalités : pas de gestion sophistiquée des ressources, comme les disponibilités des gens ou le budget, pas non plus de PERT ou de calcul du chemin critique. Et pour l'instant, le logiciel n'est qu'en anglais. Mais la traduction française est prévue et on peut toujours entrer l'information dans la langue de son choix, même le mandarin.

Permalink · Référencer cette page

le 18 janvier 2008

Woody donne son OK aux patches Microsoft

MSDEFCON4Woody Leonhard, c'est mon gourou préféré pour tout ce qui concerne Windows. Il y a quelques années, j'avais lu avec plaisir (oui, oui, plaisir, faut le faire !) son bouquin dans la fameuse série jaune et noire :  Windows XP Trucs et astuces pour les nuls. Au début de janvier, je viens de lire avec autant de satisfaction Windows Vista for Dummies, chez le même éditeur.

Je vous recommande sans réserve le titre qui correspond à votre système d'exploitation : vous auriez intérêt à savoir tout ce qu'il vous apprendra, il n'y a rien d'inutile là-dedans. Et ce n'est pas une simple reprise du manuel d'instruction, comme tant d'autres bouquins du genre. Vous avez les conseils d'un utilisateur d'expérience, doublé d'un formidable vulgarisateur, qui est au surplus un critique honnête et éclairé du produit.

Un des conseils de Woody que j'applique intégralement, c'est de NE PAS activer les mises à jour automatiques de Microsoft (Windows et Office). Je m'assure d'être avisé de la sortie des nouvelles "patches" mais je garde le contrôle sur le moment où je les applique. Et je ne le fais jamais avant d'avoir eu le OK de Woody !

Malheureusement, les "correctifs" de Microsoft ont parfois tendance à faire plus de dommages que le problème qu'il sont supposés régler (sachez que les "correctifs de correctifs" sont courants). Woody fait un suivi très rigoureux des "patches" de Microsoft et nous laisse savoir sur AskWoody.com, à nous les novices, lorsqu'il est sécuritaire de les installer. Ce n'est que ce soir qu'il a finalement recommandé d'installer les mises à jour proposées en décembre dernier et au début de janvier.

!!! Attention : il est encore recommandé d'attendre avant d'installer le Service Pack 1 de Office 2007. Vous faites comme vous voulez, mais moi, j'attendrai le OK de mon gourou sur AskWoody.com  (en anglais seulement).

Permalink · Référencer cette page

le 16 janvier 2008

Average Color Seeker dans ma boîte à outils

Logo de IDimager Je viens d'ajouter un nouvel outil à ma trousse de logiciels et utilitaires graphiques : Average Color Seeker de IDimager.

Average Color Seeker (ACS) est à la fois une pipette, à la fois un nuancier de base, et aussi quelque chose de plus et d'assez unique à ma connaissance. Vous ouvrez n'importe quelle image avec ACS et l'outil en calcule la couleur "moyenne", qu'il vous montre en échantillon (swatch), en valeur RGB et en code HTML. Vous pouvez entrer un code pour traduire de RGB à HTML ou inversement et visualiser l'échantillon correspondant. Agissant comme nuancier, il vous propose instantanément une palette de couleurs harmonisées à la couleur que vous spécifiez. Enfin, une pipette, permettant de saisir le code de n'importe quelle couleur visible à l'écran, complète cet outil fort polyvalent.

Ce petit utilitaire, gratuit, sans installation et compatible à Vista comme on les aime, est produit et distribué par IDimager, une compagnie néerlandaise réputée pour son logiciel de gestion des actifs numériques (DAM pour Digital Asset Management, l'appellation du jour pour les organisateurs d'images). La compagnie offre également d'autres logiciels graphiques tout aussi gratuits et performants, et notamment BD Sizer, qui fait déjà partie de ma boîte à outils, et IDimager Lite, que je testerai aussitôt que j'en aurai le temps.

Permalink · Référencer cette page


 
Surveillance
Pages récentes
Fichiers récents

Surveillance
Pages récentes
Fichiers récents